Le mouvement à travers la danse

danse orientale

Cours de danse orientale “Soufi Danse” à Sarlat

Le mouvement à travers la danse  :
Cours de danse orientale et “Soufi Danse” à Sarlat.
Je suis originaire du Liban où j’y ai vécu jusqu’à l’âge de 18 ans. Je porte dans mes cellules la joie de la musique et la danse de l’orient. J’ai beaucoup pratiqué la méditation et j’ apporte à mes cours une dimension d’intériorité et de conscience qui rend à la danse la noblesse de ses origines.

Ateliers ou séances : danse orientale et “Soufi Danse” (relier la terre et le ciel pour arriver au cœur et par la générosité du geste, révéler la puissance de l’être).

Nota : Ces séances de danse sont concrétisées par un projet développé par l’association Corps Ephémères pour une exposition. (une vidéo est disponible sur cette page).

danse intuitive
cours de danse
danse à Carsac
danse à Sarlat

Les danseuses en chemin

 

C’est l’histoire fabuleuse de la rencontre de danseuses en chemin, femmes multiples, aux destins multiples, aux horizons multiples formant ainsi un melting-pot riche de passions, de chagrins, d’émotions, de passé singulier. Ces femmes toutes sœurs d’âmes et de cœurs : grandes sœurs, petites sœurs, sœurs jumelles ont formé une troupe, une identité autour d’un atelier de danse orientale.

Cette médiation, la danse orientale qui est la plus ancienne, et la moins comprise des danses. Le choix de cette médiation n’est certainement pas le fait du hasard mais comme ces femmes elle est une danse multiple. Elle a été et est toujours expression d’émotions et de sensations.

C’est la danse de la femme par excellence, elle est un bienfait pour le corps et l’esprit. Pour nous les danseuses en chemin, elle est aussi méditation, expression de nos sentiments souvent calfeutrés et qui attendaient de pouvoir être exprimés. C’est une danse raffinée, étrangère aux clichés passéistes et l’appeler « danse du ventre » et réducteur et bien éloignée de notre atelier.

La danse exprime des idées et des émotions, les danseuses en chemin racontent une histoire, leur histoire. Les effets de la danse dépassent le simple plaisir corporel, la danse inonde les aspects psychiques des femmes en mouvement. Elle permet de transmettre des unités, des émotions ; elle donne un sentiment d’unité à notre groupe animé par des mouvements singuliers.

« Le corps est éminemment un espace expressif »                     « Danser c’est prendre sa vie en mains et à bras le corps »

Comme le disait le poète Khalil Gibran : « L’âme du philosophe veille dans sa tête, l’âme du poète vole dans son cœur, l’âme du chanteur vibre dans sa gorge, l’âme de la danseuse vit dans tout son corps ».

Les danseuses en chemin ont pu exprimer par cet art : leur féminité, leur vitalité, mais aussi leurs sentiments, leurs joies et peines à travers leur projet itinérant, nomade et non emprisonné dans un carcan stéréotypé.  C’est grâce à cette danse très élégante où les arabesques, les jeux de voiles mais aussi les mouvements amples et gracieux que ces femmes sont sorties de leur chrysalide. C’est à travers cette danse entre tradition et modernité que reflète l’âme féminine des danseuses en chemin. Ce projet a permis d’utiliser le potentiel d’expression artistique et la créativité des femmes à des fins artistiques où leur beauté semble sublimée, révélée et leur estime de soi renforcée.

(Texte écrit par Ghislaine Haro)

Informations  !

Lieu et horaire :
Séance à l’espace « Elixir » de Sarlat tous les mardis de 19h00 à 20h30 sauf vacances scolaires.
Tarif : 120 € par trimestre ou 45€ par mois ou 15€ par séance + 10 € de cotisation annuelle à l’association Corps Ephémères.

Renseignements :
Nabila Zein : 06 27 94 98 10

Association Corps Ephémères

Share This